Vendre son appartement entre particuliers: la marche à suivre

30 mar

Pour bien vendre son appartement en ce moment, dans un marché qui devient favorable aux acheteurs, mieux vaut bien préparer sa vente et éviter les erreurs.
Vendre vite et cher n’est plus d’actualité.
Dans une situation comme celle que nous vivons en ce moment, avec un marché immobilier peu actif à tendance baissière,  mieux vaut bien préparer sa vente et rester réaliste. Car si les prix baissent, vous l’aurez compris, le temps joue contre vous.

Mettre en vente au bon prix

L’estimation du bien à vendre est l’étape clé pour bien vendre.
Ne surestimez pas votre bien.  Renseignez-vous, regardez les vitrines des agences, si vous le pouvez faites estimer votre bien par 2 ou 3 agences de votre quartier, ou à défaut faites faire une estimation en ligne sur les sites spécialisés, gratuits, tel que MeilleursAgents.com.


Si les estimations obtenues diffèrent, faites la moyenne des prix, fourchette haute et fourchette basse et optez pour un prix de vente dans la moyenne.
Dès la mise en ligne, vous saurez si votre estimation correspond au prix du marché, c’est-à-dire celui  fixé par vos acheteurs potentiels. Pas ou peu d’appels, votre prix de vente est sans doute trop élevé. Ne perdez pas de temps. Réagissez vite en baissant le prix d’au moins 5%.
Si le prix de vente correspond à la fourchette haute des prix du marché, vous aurez des visites, mais vous risquez de n’avoir aucune offre. Après 10 /15 visites sans offre, n’hésitez pas à baisser le prix. Discutez avec vos visiteurs, pour avoir leur avis sur le bien.

Les erreurs à éviter 

- Afficher un prix trop élevé au départ.
Si le prix est trop élevé, vous perdrez des acheteurs qui ne reviendront plus (sauf si vous baissez le prix rapidement). Et ceux qui auront visité votre bien seront déçus car le bien ne correspondra pas à leurs attentes ou sera perçu comme trop cher.

- Vendre son appartement entre particuliers, au même prix que si vous vendiez par l’intermédiaire d’une agence (en augmentant votre prix de la commission d’agence, soit 5%).
Vous vendez sur le marché des particuliers parce qu’il est plus actif et que vous souhaitez vendre rapidement. Or si ce marché est plus actif c’est précisément parce que de plus en plus d’acheteurs ne veulent pas surpayer l’appartement qu’ils souhaitent acquérir. Et ces acheteurs sont très bien informés. Ils connaissent bien les prix. Si vous êtes trop gourmand, vous risquez de  passer à coté de d’acheteurs potentiels sérieux.
Vendre sans agence est un atout considérable si vous vendez au bon prix. Or ce prix doit, par hypothèse, être inférieur à celui des agences pour un bien similaire.

- baisser le prix avec un temps de retard.
Votre annonce « s’use » et à force de la voir, les acheteurs deviennent méfiants. Si votre bien ne se vend pas c’est parce qu’il a un défaut majeur… Ils ne vous appelleront pas.

Préparer les diagnostics

N’attendez pas de mettre en vente votre appartement ou les premières visites pour faire réaliser le métrage Carrez et les diagnostics obligatoires.
La surface Carrez vous permet d’afficher la surface exacte de votre bien sur l’annonce.
Quant aux diagnostics, rappelons que depuis le 1er janvier 2011, l’affichage du diagnostic de performance énergétique (DPE) est obligatoire sur les annonces. Par ailleurs, la réalisation des diagnostics avant la mise en vente peut vous permettre de faire les réparations nécessaires si certains risques sanitaires sont mis en évidence.

S’organiser pour les visites

Vendre entre particuliers nécessite du temps et de la disponibilité. Répondez à tous les mails et à tous les appels (ou rappelez). Par souci d’efficacité, et par courtoisie, ne laissez aucun contact sans réponse.
Veillez à ce que votre appartement ou votre maison soit propre et en ordre au moment des visites (évitez la vaisselle sale dans l’évier et le linge qui sèche au milieu du salon !).
Gardez à l’esprit que la première impression de votre visiteur est déterminante.

Se préparer à une éventuelle négociation

Vous n’aurez pas forcement une offre au prix que vous souhaitez. Préparez-vous à une éventuelle négociation. Ne négligez aucune offre, même la première. Examinez-les avec soin en apportant une attention particulière au plan de financement de votre acheteur et donnez-vous le temps de la réflexion avant de décider. Informez vos acheteurs du délai dans lequel vous les recontacterez pour leur faire part de votre décision.

_____________________

LaVisiteimmo, est un service immobilier pour les particuliers qui souhaitent vendre sans agence.
Pour vous aider à vendre votre appartement entre particuliers, découvrez les services de lavisiteimmo.fr

Suggestion d'articles:

Plus-value immobilière : imposition des non-résidents 2012
Les ventes aux enchères des notaires
Prix de l'immobilier : bulle immobilière ou simple correction du marché?

2 Responses to “Vendre son appartement entre particuliers: la marche à suivre”

  1. vendre un bien 26 juillet 2012 at 14 h 20 min #

    Vous avez atteint un point névralgique en parlant des négociations car c’est l’aspect que beaucoup de vendeurs ne savent pas l’aborder.Il est besoin d’une technique appropriée, de savoir être flexible, d’écouter l’autre et ne pas refuser dès le début si l’offre ne convient pas à tes intentions.

  2. Christelle 8 janvier 2013 at 16 h 36 min #

    Moi qui ai vendu mon appartement il y a quelque temps, j’ai du faire appel à un tiers de ma famille parce que je ne savais pas comment réagir en cas de négociation.

Laisser un commentaire

*